Peau grasse·Savon·visage

Savon purifiant à l’argile verte et au Tea Tree

 

Savon purifiant à l'argile verte 2

 

Mon précieux est enfin prêt 😉

Dieu que j’avais hâte que ce savon soit prêt.  Il s’agit d’un savon destiné au nettoyage du visage des peaux grasses et acnéiques.  Comme j’ai la peau grasse moi même et que je préfère un petit côté moussant à mon nettoyant visage, j’ai eu envie de tester une recette de savon purifiant à l’argile verte et au tea tree.

Étant destiné au visage, le savon ne doit pas être desséchant. Dans tous les cas il doit conserver le film lipidique de la peau, sans l’agresser, et ce même s’il s’agit d’une peau grasse.  On doit surtout  éviter de faire réagir la peau au nettoyage, ce qui lui ferait produire encore plus de sébum.

C’est pourquoi j’ai utilisé une base de recette de savon dont le conditionnement est relativement élevé (61) et dont l’effet nettoyant peu agressif (cleansing 17).  C’est la première fois que je teste cette recette pour le visage alors je ne sais pas trop à quoi m’attendre.

J’ai donc voulu utiliser de l’argile verte pour son côté purifiant pour les peaux grasses, de l’huile de noisette biologique, en surgraissage, réputée pour équilibrer les sécrétions de sébum ainsi que de l’huile essentielle de tea tree qui est purifiante, antiseptique et utilisée pour les soins des peaux à problèmes ou acnéiques.  Je n’ai rien inventé, j’ai pris l’inspiration à partir d’une recette sur le site d’aroma-zone.

Voici la recette :

Ingrédients:

15 g d’huile de canola
15 g d’huile de ricin biologique
15 g de beurre de cacao biologique
25 g d’huile de noix de coco biologique
30 g d’huile d’olive biologique

38 g d’eau déminéralisée
13.9 g d’hydroxyde de sodium (soude caustique)

surgraissage de base de 5 %.

Ajouts à la trace :

4 g argile verte montmorillonite
2,5 g huile de noisette biologique
1,5 g huile essentielle de tea tree (Melaleuca alternifolia)

surgraissage total, avec l’huile de noisette, de 7,5 %.

Fabrication :

Procédé de fabrication du savon à froid.

Pour vos ajouts:

Dans un petit bol, mélanger votre argile avec l’huile de noisette.  Utiliser un petit fouet électrique afin de s’assurer que le mélange soit homogène, sans grumeaux d’argile.

Une fois le mélange homogène, ajouter vos huiles essentielles dans le mélange d’huile de noisette et d’argile.

Bien mélanger.

Une fois votre pâte de savon rendue à la trace et refroidie à moins de 38 degrés Celsius, incorporer la préparation d’huile de noisette à votre savon.

Bien mélanger et couler dans un moule.

Attendre 24 heures avant de démouler.

Ce savon nécessite une cure d’un mois à l’abri de l’humidité.

Retour sur l’utilisation :

Au premier nettoyage je constate que le savon ne détruit pas le film lipidique de la peau, ce qui est déjà très bien.  Il nettoie très bien. Mon visage est frais, et c’est peut être psychologique mais je le sens purifié.  J’en ai mis un peu trop, mon visage ne tiraille pas mais c’est limite.

Au deuxième nettoyage j’y suis allée un peu plus modérément, même à cela, bien qu’il soit efficace et traitant, il manque un peu de ‘gras’ à mon goût. La prochaine fois, j’augmenterai le surgraissage à l’huile de noisette pour totaliser 10% de surgraissage afin que le savon soit encore plus doux pour la peau du visage.

C’est ce qu’il y a de pratique avec le fait d’essayer des recettes avec de petite quantité en premier, ça permet de tester et d’ajuster le résultat avant de se lancer dans une grande quantité de savon.

Bien hâte de voir l’effet de l’utilisation sur le long terme… à suivre.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s